Date de Tokyo : 24 Juin 2017 (19:33)
Japan Addiction Music

Showcase de Wagakki Band au Japan Expo Live House

Showcase de Wagakki Band au Japan Expo Live House

Le 5 juillet dernier, Wagakki Band se produisait pour la première fois en Europe à l’occasion de Japan Expo, retour sur le concert.

Depuis 2006, je vais à Japan Expo tous les ans, et comme tous les ans, je finis par me lasser de cette expo qui à mon sens devrait s’appeler « Otaku Expo » plutôt que Japan Expo. Autant vous dire que si Wagakki Band n’avait pas été là, j’y serai allé en traînant des pieds.

(N.B : Pour ceux qui ne connaissent pas Wagakki Band, je vous invite à lire la revue que j’ai écrite il y a quelques jours sur VOCALO Zanmai.)

Comme d’habitude à Japan Expo, il s’agissait plus d’un showcase de 45 minutes que d’un concert à proprement parler, néanmoins ces 45 minutes ont suffit à me convaincre.

Il m’a rarement été donné l’occasion de voir un groupe avec à la fois autant d’énergie, de prestance, mais aussi de maîtrise. Chaque musicien était carré, sans pour autant manquer de présence sur scène. À ce propos, j’aimerais d’ailleurs féliciter Daisuke, le joueur de shakuhachi, dont la présence était comparable à celle des meilleurs guitaristes solistes. Je dois également avouer que j’étais déjà amoureux de la voix de Yuuko, et que le concert a du coup parachevé ce sentiment : un chant toujours juste et puissant, mais qui ne manque jamais de chaleur dans les moments plus calmes.

S’il y avait un point faible à ce concert, c’est comme d’habitude le son : de base, il n’est pas facile de faire sonner correctement 8 instruments différents qui jouent en même temps (oui, je compte la voix dedans). Quand on sait en plus que le Live House de Japan Expo n’est pas réputé pour son acoustique, on peut clairement affirmer que le son n’était pas vraiment à la hauteur du groupe. Néanmoins, la plupart des instruments étaient audibles, mis à part le koto, la guitare et les wadaiko, l’accent était, semble t-il, mis sur la voix, le shakuhachi et le shamisen. Je trouve donc dommage de ne pas avoir pu entendre correctement les solos de Machiya, tout comme les parties mélodiques du koto.

Heureusement pour les wadaikos, nous avons eu droit à un solo de shamisen de Beni accompagné seulement des percussions, ainsi qu’à un interlude avec le duo de percussions batterie et wadaiko, qui à mon sens apportaient beaucoup de fraîcheur à la prestation du groupe, et a également eu pour effet de redonner de l’énergie au public.

Au final que dire de plus ? Wagakki Band est un groupe pour lequel j’avais déjà beaucoup d’estime avant de les voir en concert, je n’attends maintenant qu’une chose : qu’ils reviennent nous voir le plus vite possible !

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Amoureux de la culture et de la musique japonaise, Charlie, lui-même musicien, s'intéresse particulièrement au Métal japonais et à tout ce qui concerne la musique doujin Touhou. Il officie en tant que rédacteur pour Japan Addiction.