Date de Tokyo : 25 Juin 2017 (9:06)
Japan Addiction Music

Interview d’Orochi lors de la Made in Asia

orochi

Orochi était de passage en Belgique lors du salon Made in Asia qui avait lieu du 8 au 10 mars 2013 et nous avons eu l’occasion de leur poser quelques questions après leur concert sur la scène principale.

13Félicitations pour avoir remporté le concours organisé par Râmen Events ! Qu’est-ce qui vous a poussé à y participer ? Qu’avez-vous ressenti au moment du résultat ?

(Tous en chœur) Merci !!

Ushiwaka : En fait, nous avions déjà fait une tournée européenne il y a deux ans, mais nous n’étions pas revenus depuis, et nous avons commencé à recevoir des messages comme « Pourquoi vous ne revenez pas ? » auxquels j’ai répondu « Appelez-nous, faites nous venir ! » (rires) C’est notre deuxième tournée, et les autres groupes n’ont pas pu venir…je me demandais si ce n’était pas un peu excessif, mais au final ça aurait été trop embarrassant de perdre, donc je suis vraiment content qu’on ait gagné. C’est merveilleux, vraiment merveilleux.

En ce qui concerne Ushiwaka et Lyo, ce n’est donc pas la première fois que vous venez en Europe n’est-ce pas. Quelle est votre impression ?

Lyo : J’ai quitté Orochi le 17 janvier, mais les fans d’Europe ont continué de me soutenir, ils m’ont demandé de venir, alors la meilleure chose que je pouvais faire c’était de revenir pour eux et qu’ils puissent me voir. Continuez de me supporter s’il vous plaît !

Ushiwaka : Cette fois nous sommes venus en Belgique pour la première fois, mais nous étions déjà allés en France…Pendant cette tournée nous allons dans beaucoup de pays, même en Europe de l’Est. Bien que ce soit un peu difficile de faire autant de concerts, c’est un challenge pour nous.

Pourquoi Orochi ? Y a-t-il un sens particulier au nom ?

Ushiwaka : Le sens particulier d’ « Orochi » à proprement parler, vient de la mythologie et du dragon de Yamato, (Littéralement : « Yamato no orochi » ndlt) un dragon à huit têtes.

Pouvez-vous nous parlez du concept d’Orochi ? Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir le folklore des anciennes légendes japonaises alors qu’en ce moment les groupes à influences métal et hardcore semblent de plus en plus populaires ?

Ushiwaka : Notre concept est un peu compliqué, mais au moment de le choisir, nous avons pensé au fait qu’être original est le plus important, et jouer tout en portant des costumes traditionnels c’est vraiment classe, donc tout en réfléchissant à cela, nous avons voulu créer quelque chose de nouveau, à la fois moderne et original. Quelque chose qui aujourd’hui encore respecte la tradition d’autrefois.

36

Quels sont les artistes, japonais ou internationaux qui vous influencent ?

Ushiwaka : Je dirais que mes influences musicales me viennent surtout de la musique traditionnelle, comme le koto. (Instrument japonais à 13 cordes, ndlt)

Shin : Du rock ! J’aime tout.

Lyo : hide de X Japan.

Tetsu: …hide de X Japan (rires)

Taiji : Je suis fan de Yoshiki de X Japan!

Depuis votre dernier passage en Europe, certains membres ont quitté l’aventure, d’autres sont arrivés. Tout d’abord, Lyo, avez-vous des projets particuliers maintenant ?

Lyo : En février, j’ai monté mon propre groupe. Alors à partir de maintenant, j’aimerais que les fans en Europe puissent venir me voir, m’écouter, me soutenir.

Ushiwaka : Est-ce que vous avez des chansons à vous ? Quel est votre nom~ ? (en anglais, ndlt)

Lyo : Oui ! Nous nous appelons Xrista, et j’aimerais vraiment venir encore faire des concerts en Europe, et en Belgique !

Et pour ce qui est des autres membres, comment voyez-vous votre avenir en tant que groupe? Quels sont vos projets ?

Ushiwaka : A l’avenir, nous aimerions aller dans encore plus de pays, même si cette fois nous allons donner des concerts dans cinq pays différents, nous aimerions vraiment aller encore plus loin. Nous aimerions même faire des lives dans l’espace, sur Mars ! (rires)

14Vous venez de sortir un album spécialement pour l’Europe, 「百花繚乱」(HYAKKA RYORAN). Pouvez-vous nous le décrire en quelques mots ?

Ushiwaka : Le titre「百花繚乱」 (HYAKKA RYORAN) signifie « de nombreuses fleurs florissant à profusion ». Il est différent des précédents albums. Quand on réfléchit à ce qui est différent, on ne remarque pas de changement flagrant, d’autant plus qu’il y a des chansons de ce CD que l’on joue depuis un moment. Mais les autres sont inspirées de choses que nous avons vu ou fait l’expérience ces derniers temps. Après tout, « simple is the best ». (En anglais ndlt)
Shin : Oui, dit comme ça c’est bien.
Ushiwaka : Mais nous nous sommes quand même essayés à des genres un peu différents, comme dans la chanson「うらら」(Urara).

Avez-vous des attentes particulières concernant cette tournée?

Ushiwaka : Hm…je fais de mon mieux, pour devenir aussi célèbre que possible ! Même si deux fois c’est déjà bien, j’aimerais revenir chaque année pour augmenter notre popularité.

Un message pour vos fans européens ?

Ushiwaka : « We love you ! »

Shin : « I love you ! »

Lyo : Je veux vous montrer le meilleur concert qui soit alors venez absolument me voir ! …Je t’aime ? (en français, ndlt) (rires)

Tetsu : Une par une, je veux accomplir plein de choses et vous laisser de précieux souvenirs.

Taji : Je vais faire de mon mieux !

Japan Addiction remercie Orochi et Râmen Events pour avoir rendu cette interview possible

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Passionnée de culture japonaise depuis une bonne dizaine d'années et toujours aussi amoureuse après trois voyages au Pays du Soleil Levant, Amélie continue d'officier régulièrement en tant qu'interprète-traductrice et rédactrice pour Japan Addiction et Japan Addiction Music.