Date de Tokyo : 28 Juin 2017 (21:26)
Japan Addiction Music

Concert de MAN WITH A MISSION à la Machine du Moulin Rouge

Concert de MAN WITH A MISSION à la Machine du Moulin Rouge

Après un premier passage remarqué en France lors de la Japan Expo 2012 en juillet dernier, MAN WITH A MISSION est revenu à Paris le dimanche 3 mars dans le cadre de sa tournée européenne. Retour sur leur performance à la Machine du Moulin Rouge.

Dès le premier abord, MAN WITH A MISSION présente un profil atypique. Le groupe est en effet composé de cinq Hommes-Loups : Tokyo Tanaka (voix), Jean-Ken Johnny (guitare, voix et rap), Kamikaze Boy (basse et chœur), Spear Rib (batterie) et DJ Santa Monica (DJ et sampling). Son style s’inscrit principalement dans le genre du rock alternatif auquel il mêle des sonorités électroniques et rap. MWAM a entamé le concert avec une petite introduction avant d’immédiatement enchaîner sur certains de ses meilleurs titres tels que « Feel and Think » et « DON’T LOSE YOURSELF ».

Durant la soirée, MWAM a alterné ses morceaux les plus connus tels que « DANCE EVERYBODY » ou sa reprise de Nirvana « Smells Like Teen Spirit » avec d’autres plus nerveux comme « NEVER FXXKIN’ MIND THE RULES » et « Get Off of My Way ». Il en a profité pour également interpréter son nouveau single « Emotions ». Mention spéciale à sa chanson « TAKE ME HOME » aux accents punk rock californien prononcés.

Photo du concert de MWAM à la Machine du Moulin Rouge

Côté technique, l’acoustique de la salle s’est révélée bonne et les éclairages ont été utilisés à bon escient afin de dispenser les effets et ambiances adéquats.

Les membres du groupe ne sont pas de simples loups ordinaires, ce sont de véritables bêtes de scène. Spear Rib a tenu la position en usant de son jeu de batterie puissant et véloce. Kamikaze Boy l’a remarquablement bien accompagné avec ses lignes de basse pénétrantes. Jean-Ken Johnny a livré des riffs agressifs pour chacun des morceaux parfois agrémentés également de solos directs et efficaces. Celui-ci a offert une belle complémentarité vocale avec le virevoltant Tokyo Tanaka, lui aussi auteur d’une bonne performance. DJ Santa Monica a quant à lui démontré sa maîtrise du scratching et du sampling en enrichissant grandement la texture musicale des morceaux, qui ont ainsi pris une tout autre dimension.

De plus, DJ Santa Monica a quitté ses platines plusieurs fois durant le concert afin d’haranguer la foule. Il s’est aussi associé à Spear Rib puis à Jean-Ken Johnny pour réaliser des improvisations renversantes « scratching-batterie » et « scratching-guitare ». Tokyo Tanaka a gratifié les fans de ses pas de danse aériens et saccadés. Au cours de l’interprétation de « DON’T LOSE YOURSELF », les yeux de Kamikaze Boy se sont littéralement éclairés comme s’il étaient animés d’une soudaine frénésie. Jean-Ken Johnny, le porte-parole du groupe, s’est occupé des MC qui ont enthousiasmé la foule, alternant entre le japonais et un bon anglais.

Le moment le plus intense de la soirée est survenu à la fin de la setlist régulière lorsque MWAM a joué son titre « FLY AGAIN » et a galvanisé une foule déjà conquise. Cette dernière a en retour reproduit durant toute la chanson la chorégraphie initiée sur scène par Tokyo Tanaka. Des frissons ont parcouru toute l’audience lors du climax. Les Hommes-Loups ont su, pour ainsi dire, garder le meilleur pour la fin.

MWAM développe tout un univers visuel autour de leur image de loups déjantés et compte évidemment dessus. Le spectateur se laisse prendre au jeu et s’intègre volontiers à la meute. On a pu le constater au cours de ce concert lorsqu’à plusieurs reprises, le public levait les bras et arborait des mains en forme de griffes (un signe représentatif du groupe sur scène) ou encore, lorsque des hurlements de loup se faisaient entendre depuis l’auditoire. Cependant, il est, d’une part, aussi plus difficile de distinguer clairement chacun des cinq membres à cause de leurs apparences très semblables et d’autre part, un peu regrettable que l’on ne puisse pas distinguer les émotions des différents artistes tout au long de leur prestation.

MAN WITH A MISSION Concert

En conclusion, MAN WITH A MISSION a livré une excellente prestation assurée, entre autres, par ses titres énergiques et accrocheurs et par son sens de la mise en scène. Certains fans ont de plus beaucoup apprécié de pouvoir entendre une version des chansons un peu moins « propre » que celle de l’album en terme de rendu sonore. Jean-Ken Johnny a promis que le groupe reviendrait un jour en France, on est impatient de les accueillir à nouveau.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Panda solitaire de son état, Maxime s'intéresse à la culture japonaise depuis son adolescence. Mélomane averti, il couvre les divers évènements musicaux ayant lieu à Paris en tant que reporter J-Music pour Japan Addiction.